dimanche 1 mai 2016

Le Chagrin des vivants, Anna Hope

Le Chagrin des vivants 

Auteur: Anna Hope 
Editions: Gallimard
Pages: 400
Prix: 23 €

RésuméDurant les cinq premiers jours de novembre 1920, l'Angleterre attend l'arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d'hommes ont disparu, cette cérémonie d'hommage est bien plus qu'un simple symbole, elle recueille la peine d'une nation entière. À Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière.






1920. L'Après-guerre. L'Angleterre s'apprête à rendre hommage au soldat inconnu, et par conséquent, à tous les combattants de la Grande Guerre. C'est dans ce décor particulièrement réaliste des années 20 et cette ambiance "à l'anglaise" et son charme si particulier, que nous allons croiser, au fil de ces jours de commémoration particulièrement importants pour le pays, le destin de trois femmes qui à priori, n'ont rien en commun: la jeune et pétillante Hettie, qui accompagne les anciens soldats le temps d'une danse, et qui refuse d'abandonner ses rêves; la forte et déterminée Evelyn, travaillant au bureau des pensions de l'armée, témoin quotidien de la misère d'Après-guerre; et la très attachante Ada, apercevant son fils à chaque coin de rue, refusant d'accepter l'innaceptable. Au fil des chapitres, et de manière subtile, leurs chemins vont se croiser. Ces trois femmes portent toutes en elles le chagrin d'après-guere: pour la perte d'un frère, d'un fils, ou d'un mari...Mais elle portent surtout l'espoir. L'espoir d'un avenir meilleur. Nous allons également croiser le chemin de plusieurs anciens combattants, et être témoin de cette "reconstruction" souvent vital, mais parfois impossible. C'est la reconstruction de tout un pays, de toute une nation. Au travers de sa plume particulièrement juste et subtile mais aussi de ses personnages d'une rare authenticité (c'est d'ailleurs pour moi, l'une des principales forces de ce roman) Anna Hope nous livre un texte fort, un véritable concentré d'émotions! Non, ce n'est pas larmoyant, c'est juste beau. Un premier roman particulièrement prometteur, mais surtout inoubliable. 



4 commentaires: